logo carré mnei

Le projet « Sème Sauvage »

Le projet “Sème sauvage” a pour vocation de sensibiliser à l’utilisation des espèces sauvages et locales dans la végétalisation des espaces privés et publics, afin de favoriser la biodiversité. Il s’inscrit dans le cadre du Contrat Vert et Bleu piloté par Grenoble-Alpes-Métropole.

Sème sauvage » accompagne la mise en place d’un réseau de grainothèques de plantes sauvages grâce à :

Une grainothèque de plantes sauvages ?

Une grainothèque, c’est un espace où l’on peut venir librement prendre et déposer des graines dans le but de constituer une “collection” utilisable par tous. Le fonctionnement repose sur le troc, l‘échange et la confiance.

La grainothèque Sème sauvage met à disposition des graines de plantes sauvages locales, pour permettre à chacun de s’approvisionner en plantes sauvages et de participer à la préservation de la biodiversité.

Venez découvrir le projet Sème sauvage et échanger des graines

À la médiathèque de la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère (Grenoble)

Dans le réseau des grainothèques Sème sauvage

Pourquoi des plantes sauvages ?

Les plantes sauvages locales sont naturellement adaptées à leur territoire et nécessitent peu d’intervention. Elles sont par ailleurs très favorables à la biodiversité, puisqu’elles ont évolué et se sont spécialisées en interaction avec tout un cortège d’autres espèces locales.
Elles peuvent également avoir des usages alimentaires ou médicinaux, et être très esthétiques !

Installer des plantes sauvages dans les jardins, en jardinières, dans les cours ou sur les balcons participe ainsi à la Trame verte et bleue, c’est-à-dire à créer une continuité écologique qui permet de préserver et développer la biodiversité locale.

« Sème sauvage » et « Mange sauvage » !

Différentes actions sont proposées dans le cadre du programme « Mange sauvage » :