Expo "Distorsion" de Sylvain Charras
01-04-2006 - Maison de la Nature et de l'Environnement de l'IsŤre

du 3 au 28 avril 2006, à la MNEI

afficheUne boite de conserve, un trou minuscule dans cette boite noire, les rayonnements de la lumière qui passent par cette ouverture et viennent impressionner le papier photo-sensible, voici la technique de photographie la plus rudimentaire qui soit. Cette technique du sténopé, Sylvain Charras l'explore depuis plusieurs années, promenant son drôle d'appareil photo à travers les paysages, pour obtenir des vues au caractère si subjectif, qu'elles semblent des visions tirées d'un rêve. Les paysages deviennent oniriques, mouvants, leurs éléments semblent prendre vie sur le papier. Et puisque le bricolage ne lui fait pas peur, Sylvain Charras aime à combiner le procédé du tirage et les éléments naturels du décor. Une tige végétale devient pinceau pour imbiber le papier avant son insolation, devenant à la fois motif et technique. L'orange mêle son acidulé, sa texture en gel aux produits révélateurs pour composer des thermo-photogrammes. Ce bricolage génial produit des images d'une force originale qui nous rappellent que la photo numérique n'est pas la seule à pouvoir rendre les impressions que provoque la nature au détour d'un chemin, quelquefois