Fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs : Un dossier à traiter avec modernité
30-01-2008 - France Nature Environnement
logo FNE

Communiqué de France Nature Environnement, du 25 janvier 2008

Au siècle dernier le dossier chasse s’est enlisé dans des conflits sans fin autour des dates de chasse aux oiseaux migrateurs. Le siècle actuel a commencé de même. Pour les associations environnementales, il est temps de sortir d’une guerre de tranchées. Le Grenelle de l’Environnement - voulu par le Président de la République et piloté par le Ministre de l’Ecologie, de l’Aménagement et du Développement durables - a montré que le dialogue permet de dépasser les clivages habituels.

Lors de la dernière réunion du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage le 18 janvier, le représentant du Ministre a déclaré que cette réunion devait être l’occasion de commencer à chercher une solution raisonnable, indiquant par ailleurs qu’il fallait créer un espace spécifique pour débattre de la chasse.

Ces propos font écho à ceux du Président de la République qui, dans un courrier, nous a indiqué qu’il était « indispensable d’engager une concertation » avec les associations de protection de la nature et les chasseurs. Le Président de la République a rappelé que, pour faire évoluer les dates de chasse, les constats scientifiques partagés devaient fonder les décisions.

FNE, la LPO, la Ligue ROC se réjouissent de cette volonté partagée au plus haut niveau de faire entrer le traitement du dossier chasse dans une nouvelle ère. Et pour ne pas enclencher une marche arrière, l’arrêté de fermeture en préparation doit permettre d’éviter tout recours devant les tribunaux. Ainsi, les conditions d’un dialogue efficace seront réunies.

Nous sommes encore en période de vœux. En voilà un dont la réalisation assurerait une sage rupture.