PCB et métaux lourds à Domène : des mesures urgentes à prendre !
08-01-2008 - FRAPNA Isère
logo FRAPNA

PCB et métaux lourds à Domène : des mesures urgentes à prendre pour une pollution dénoncée il y a … 7 ans !

Communiqué de presse du 7 janvier 2008 - FRAPNA Isère

Au cours de l'hiver 1999, la FRAPNA Isère dénonçait le remblaiement de l’ancienne gravière dite "des Brassières" sur les communes de Domène et du Versoud par des déchets polluants et saisissait la justice en se constituant partie civile. Depuis près de 7 ans, l’affaire est en cours d’instruction. Dans ce cadre, un complément d’expertise judiciaire réalisée en 2003 révèle que « les nombreux déchets qui ont été déversés dans l’étang ne relevaient aucunement de déchets inertes dans leur ensemble mais concernaient bien des déchets évolutifs et à fort potentiel polluant ». Ces déchets correspondent à des déchets municipaux (déchets ménagers au sens large) et à des déchets industriels spéciaux.

Les eaux superficielles comme souterraines sont fortement polluées par les déchets (PCB, plomb, arsenic, manganèse, aluminium, cuivre, chrome, mercure, hydrocarbures aliphatiques et aromatiques…), contaminants stables dans le temps et toxiques pour l’homme et le milieu naturel.

La conclusion de cette expertise de 2003 est alarmante : « le risque est d’autant plus accru que les déchets ont été déversés à même un étang et dans une nappe phréatique. Il nécessite d’urgence des mesures à prendre à la hauteur du problème grave et durable que la présente expertise a mis en évidence ».

Des éléments alarmants qui auraient dû inciter les élus locaux à prendre des mesures d’urgence et d’ampleur. Or, jusqu’à ce jour, aucune mesure n’a été prise pour dépolluer le site.

La FRAPNA Isère demande donc que l’instruction aboutisse rapidement pour que les responsabilités dans cette pollution soient clairement établies. Elle demande aux élus locaux de prendre leurs responsabilités dans cette affaire qui met en jeu l’environnement et la santé de leurs concitoyens, afin qu’une solution soit mise en œuvre dans les plus brefs délais, avant que cette bombe sanitaire à retardement, qui touche toute la chaîne alimentaire jusqu’à l’homme, ne devienne irréparable.


Contact presse :

FRAPNA Isère

Séverine Grosjean

Tél.: 04 76 42 98 49

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir