bg

Prix du Livre Environnement 2018 : Conférence et remise du prix à Jean-Baptiste Malet

9 Jan 2019

Le samedi 1er décembre, après six mois de lectures et 1760 lecteurs dans 52 organismes participants de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a eu lieu la remise du Prix Régional du Livre Environnement à Jean-Baptiste Malet pour son livre « L’empire de l’or rouge : Enquête mondiale sur la tomate d’industrie », paru aux éditions Fayard, en 2017. Cette rencontre, organisée dans le cadre du 14e Prix du Livre Environnement par la MNEI et la MEML (Maison de l’Environnement de la Métropole de Lyon) s’est tenue dans les locaux de la Maison du Livre, de l’Image et du Son de Villeurbanne (MLIS).

Denis Eyraud, président de la Maison de l’Environnement de Lyon, a ouvert la soirée de remise du Prix en mettant en avant le goût des lecteurs pour les ouvrages rédigés par des journalistes : « C’est ce qui est apprécié par les lecteurs du Prix Régional du Prix du Livre Environnement : une information fiable, précise, objective, qui aide à comprendre le monde, qui incite à agir et à changer de comportement« . En 2017, le 13e Prix du Livre Environnement avait été remis à Jean-Luc Porquet pour son ouvrage « Lettre au dernier grand pingouin ».

La remise du prix

Jean-Baptiste Malet a reçu le prix : une œuvre unique en pigments naturels réalisée spécialement pour l’occasion par Hélène DONDEY (Terres de Sienne) une artiste du Sappey-en-Chartreuse (Isère). Après la remise du prix, Jean-Baptiste Malet a présenté son travail qui l’a mené d’un rêve de jeune journaliste à un ouvrage et à un documentaire diffusé sur France Télévisions : « Je savais qu’il y avait de la matière, ce qui me préoccupe c’était de proposer un récit dynamique du capitalisme à un instant T« .

Quelques unes de ses citations…

« Un journaliste, c’est quelqu’un qui raconte une histoire. Une histoire sourcée, sur des faits réels. »

« Je raconte des choses terribles parce qu’il faut les documenter, pas pour tirer la sonnette d’alarme. Des dénonciations du capitalisme, il y en a déjà. A travers la tomate, je raconte le monde tel qu’il fonctionne. »

Entre deux questions posées par le public, il a examiné une boite de tomates vendue au Ghana, ramenée par Jean-François d’Artisans du Monde : toute une histoire de l’invasion de l’Afrique de l’Ouest par le « Tomatomix » majoritairement composée d’additifs… !

 

Le Prix en quelques mots

Le Prix Régional du Livre Environnement est un prix attribué par les lecteurs, organisé par la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère et la Maison de l’Environnement de la Métropole de Lyon, soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour la 6e année consécutive, il présentait une sélection de six ouvrages mettant en avant une réflexion intéressante et pédagogique sur des thématiques environnementales d’actualité. Essais, biographies, fictions, documentaires, bandes-dessinées, types d’écrits et genres littéraires variés, il y’en a pour tous les goûts ! Tout au long du prix, des rencontres d’auteurs sont organisées.

Depuis qu’il a acquis sa dimension régionale en 2013, plusieurs milliers de lecteurs ont été touchés par le prix.

Pour en savoir plus sur le prix

Nous allons lancer le Prix du Livre Environnement 2019 en mars. Si vous voulez participer ou si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

Participer en 2019

Pour vous renseigner ou pour faire participer votre entreprise, votre médiathèque, votre association… à la prochaine édition (début en février 2019) :

Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Savoie :
> Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère • 5, place Bir Hakeim • 38000 Grenoble
04 76 54 31 62 • mediatheque(at)mnei.fr • mnei.fr

Ain, Haute-Loire, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône :
> Maison de l’Environnement
• 14 avenue Tony Garnier • 69007 Lyon
04 72 77 19 80 • mediatheque(at)maison-environnement.fr • www.maison-environnement.fr

Tweeter