bg
  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Le projet « Sème sauvage » développe une branche « Mange Sauvage » sur les plantes sauvages comestibles !

Le projet « Sème sauvage » développe une branche « Mange Sauvage » sur les plantes sauvages comestibles !

24 Mar 2021

En 2021 et 2022, le projet “Sème sauvage développe une branche « Mange sauvage » pour faire connaître, valoriser et disséminer les plantes sauvages locales comestibles !

Différentes actions sont proposées dans ce cadre :

  • 3 ateliers sur les plantes sauvages locales comestibles, accessibles à tous – dates à venir
  • 1 formation « Mettre en place une grainothèque de plantes sauvages et comestibles » à destination des organisations (bibliothèques, MJC, MDH, comités d’entreprise, etc.) – prévue le jeudi 03 juin 2021 (au lieu du jeudi 27 mai comme initialement annoncé). .
  • divers événements autour des plantes sauvages locales, dont un marché aux plantes sauvages à l’automne 2021
  • de nouvelles fiches-espèces sur les plantes sauvages locales comestibles
  • une lettre d’information « Sème sauvage » tous les deux mois, dédiée au projet et aux plantes sauvages locales. .
  • un espace « Mange sauvage » dédié aux plantes comestibles sera par ailleurs créé dans le jardin Sème sauvage situé devant la MNEI

N’hésitez pas à pour toute information sur ces actions, et à consulter la page Sème sauvage !

En attendant, le Livret pédagogique Sème sauvage est toujours disponible en ligne gratuitement sur notre site internet, et en version papier pour les organisations ().

Une nouvelle grainothèque à St Ismier !

Pour découvrir « Sème sauvage » dans d’autres lieux, nous vous donnons rendez-vous le mardi 30 mars à 17h la médiathèque l’Orangerie à Saint Ismier pour l’inauguration de leur toute nouvelle grainothèque de plantes locales sauvages et potagères, réalisée également en partenariat avec le lycée horticole de Saint Ismier ! Plus d’informations.

L’association Gentiana proposera dans ce cadre une balade découverte des plantes sauvages, mellifères et des orchidées du Manival le mercredi 05 mai.

Plus d’informations sur le projet « Sème sauvage »

Seme Sauvage

Lancé en 2016 par la MNEI et l’association Gentiana, le projet “Sème sauvage » a pour vocation de sensibiliser à l’utilisation des espèces sauvages et locales dans la végétalisation des espaces privés et publics, afin de favoriser la biodiversité. Il accompagne la mise en place d’un réseau de grainothèques de plantes sauvages grâce à des outils pédagogiques, des événements et des formations.

Le projet Sème sauvage vise à favoriser la Trame verte et bleue, une mesure pilotée par Grenoble Alpes Métropole en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Europe, l’Agence de l’eau, le Département de l’Isère et diverses associations de protection de la nature, dans l’optique de préserver et restaurer les continuités écologiques, tant sur le plan terrestre (trame verte), qu’aquatique (trame bleue).

Tweeter