bg

Environnement Insertion Réfugiés, le projet de la rentrée

6 Sep 2018

Très beau projet, pour les humains et la planète !– Les Pies – 29 mai 2018 à 21:27

Belle initiative dans un pays qui doute mais où certains parviennent à garder des valeurs humaines! – bonnet – 29 mai 2018 à 08:08

Pour balayer les a priori entre respect de l’environnement, pauvreté et réfugiés, je suis sûr que ce projet va être riche en enseignements ! – Baptiste_F – 22 mai 2018 à 14:37


 

Voilà les commentaires que le nouveau projet EIR, Environnement Insertion Réfugiés, proposé par la MNEI à l’appel à projet Climat+ de Grenoble-Alpes Métropole, a reçu sur la plate-forme de participation citoyenne.

Le partenariat avec ADOMA

Présente sur l’ensemble du territoire national, ADOMA héberge plus de 78 000 personnes en difficulté qui ne peuvent accéder à un logement de droit commun. L’accompagnement social des personnes hébergées est au cœur des missions d’intérêt général d’ADOMA. L’ATSA ADOMA de la métropole grenobloise regroupe les centres d’hébergement de Seyssinet-Pariset et de Pont de Claix. Ces 2 centres accueillent environ 250 personnes dont 5 à 10 % d’enfants en fonction des périodes. Les personnes hébergées sont en demande de liens sociaux, d’outils d’intégration, de codes pour mieux s’insérer dans la société et de temps de partage de leurs cultures natales.

Le projet EIR

Partant de ce constat, la MNEI et ADOMA ont choisi de proposer la mise en place d’ateliers tout au long de l’année autour de thématiques environnementales permettant d’apporter aux demandeurs d’asile et à leurs enfants :

  • certains codes comportementaux liés à l’environnement dans l’agglomération grenobloise et plus largement en France (diminution et tri des déchets, consommation électrique, respect de la faune et de la flore…)
  • certains outils pouvant faciliter l’insertion (la mobilité douce, la fabrication/réparation de vélo…)
  • des temps d’échanges et de partage (jardinage, fabrication de produits ménagers, imaginaire autour de la nature…)

Ces ateliers seront proposés et assurés par les associations adhérentes à la MNEI. Ils seront mis en place pour des groupes mixtes de parents-enfants des centres d’hébergement ADOMA et du service enfance et vie scolaire de Seyssinet-Pariset afin de créer des liens avec le quartier.

Participer et soutenir à votre tour le projet

Le financement de 2700 € obtenu dans le cadre de l’appel à projet Climat+ de Grenoble-Alpes Métropole est un bon début mais le projet a besoin d’autres partenaires pour être mené à bien. Sa réalisation nécessite des dépenses essentiellement liées à :

  • l’intervention des animateurs spécialisés des associations : en moyenne 400€/atelier
  • la rémunération d’un interprète : 100€/heure

Pour devenir mécène, donateur ou partenaire du projet, contactez-nous (Rachel : 04 76 51 56 75 – projet@mnei.fr) ou bien rendez-vous sur la plate-forme de don de la MNEI.

Propulsé par HelloAsso
Tweeter